Orange is the new black

Big Up Taystee ! #OITNB

Salut à tous,

Ca y est, je viens de terminer la saison 5 d’Orange Is The New Black. Après 1 an d’attente et un cliffhanger insoutenable à la fin de la saison 4, je reste mitigé face à cette nouvelle saison, à la fois originale par son nouveau format et sa nouvelle intrigue mais présentant des longueurs et des inégalités dans les épisodes. Voici donc un petit article très personnel sur une saison en demi-teinte. Attention, SPOILERS !

Orange Is The New Back

Tout d’abord, un petit synopsis de la série s’impose : suite à un délit commis 10 ans plus tôt, Piper Chapman se voit incarcérer au sein de la prison de Litchfield, un centre pénitencier pour femmes. Sont alors développées des intrigues autour des conditions de vie en prison et des relations entre ces femmes, très souvent attachantes.

La dernière saison s’achevait sur un renversement de l’ordre carcéral suite au meurtre de Poussey Washington, l’une des détenues les plus appréciées du public. Additionnée à l’apparition d’une arme dans le centre, vous vous doutez bien qu’un dérapage était inévitable! C’est d’ailleurs en plein chaos que nous quittions la prison, avec une Dayanara pointant son arme sur un gardien, bien déterminée à se venger.

Orange Is The New Back

Pour cette nouvelle saison, nous retrouvons nos héroïnes au cœur d’une émeute encore jamais vue. Les détenues prennent le pouvoir et sont prêtes à en découdre pour faire entendre leurs revendications. Pris en otage, les gardiens deviennent quand à eux un véritable moyen de pression nécessaire pour l’obtention de meilleures conditions.

Encore une fois Jenju Kohan réussit à mêler comédie et drame afin de dénoncer l’indignité humaine et les injustices rencontrées en prison, mais pas que. En effet, un lien avec le mouvement Black Lives Matter pour dévoiler les inégalités raciales qui sévissent encore aux USA et les nombreux messages féministes dilués intelligemment dans les épisodes sont un affront évident à la politique de Trump. Faut pas trop les chatouiller ces filles-là, Mister President !
On applaudit également la volonté du réalisateur de défendre les causes homosexuelle et transgenre au sein d’une société américaine encore puritaine. On aurait cependant voulu voir davantage le personnage de Sophia Burset, beaucoup trop absente dans cette saison.

Orange Is The New Back

Malgré ces prises de position assumées, on relève des points négatifs qui viennent entacher cette nouvelle saison. Le fait que cette dernière ne se déroule que sur 3 jours oblige le scénario à présenter des longueurs. Les intrigues parfois mineures sont étirées au maximum et les flash-back jusqu’alors sources d’information sur la vie passée de nos personnages deviennent ici superflus et ralentissent l’action.
La mise en avant de certains personnages tel que le duo Angie et Leanne tourne rapidement au ridicule et n’apporte aucune plus-value à la série. Il aurait été, je pense, plus intéressant de s’attarder sur Brooke Soso et son désespoir après le meurtre de sa petite amie. Ou encore le couple Nicky et Lorna dont l’histoire aurait largement pu être approfondie.
On assiste également à des scènes totalement inutiles comme le remake de l’émission America’s Got Talent, où les otages se donnent à des prestations irréalistes. On aime les pointes d’humour distillées dans la série mais trop c’est trop.

Malgré ces quelques zones d’ombre, il faut reconnaître le génie de Jenju Kohan qui met en scène des personnages attachants, avec des personnalités parfois très singulières.
Des changements radicaux sont d’ailleurs opérés dans la saison 5. Adieu le couple Piper/Alex qui passe en second plan et bienvenue au clan des noires avec une Taystee encore plus badass. On adore ! Déjà bien présente dans les saisons précédentes, cette dernière est davantage mise en lumière puisqu’elle devient la principale porte-parole de la prison. On soulignera d’ailleurs la scène la plus saisissante de la saison lorsque, triste et révoltée elle dénonce l’injustice sociale et le voile posée volontairement sur la mort de son amie . Respect Taystee !! Le personnage de Crazy Eyes et sa folie aussi drôle que flippante est également à saluer. L’excellente Uzo Aduba brille encore une fois par sa fureur et ne cesse de démontrer son talent, déjà récompensé plusieurs fois aux Emmy Awards.
Le clan des latinas n’est pas en reste. On y découvre une Gloria plus attendrissante que jamais dans le rôle d’une mère prête à tout pour son fils hospitalisé. Le duo Maritza et Flaca qui deviennent soudainement youtubeuses beauté et les expressions fleuries d’ Aleida Diaz sur les plateaux TV apportent quant à eux une bonne dose d’humour.

Des actrices excellentes et un scénario qui évolue crescendo redonnent à Orange Is The New Black sa grandeur d’avant. La série prend d’ailleurs un véritable tournant et s’intensifie lors des derniers épisodes. L’étau se resserre petit à petit et l’assaut de la SWAT pour récupérer la prison devient inévitable. L’arrivée de Piscatella dans la prison assure enfin une dose de suspens à la série et la confrontation avec Red donne froid dans le dos. On le connaissait tyrannique mais pas psychopate! Un grand bravo aux flash-back le concernant, nous présentant un personnage plus complexe, aussi touchant que surprenant. Mais il faut tout de même reconnaître qu’on est presque soulagé de le voir disparaître à la fin de la série… Un taré en moins ça ne fait pas de mal !
Bref vous l’aurez compris, on assiste dans ces derniers épisodes à une montée en puissance dans la résolution de la mutinerie, avec un cliffhanger digne des précédents et une solidarité au sein de la prison que l’on avait rarement vu jusqu’à présent.

Orange Is The New Back

C’est donc à demi-séduit que je conclurai cet article. Le faux rythme et l’absence de certains personnages majeurs rendent la saison moins accrocheuse. Mais l’excellent final et les nombreuses interrogations laissées en suspens assurent de nombreux rebondissements à la série, qui a d’ailleurs été renouvelée pour deux nouvelles saisons.
Que va devenir Litchfield ? On seront emmenées les détenues ? Quelles seront les sentences ? Autant de questions qui nous poussent à attendre avec impatience la saison 6, prévue pour l’été 2018.

Et vous qu’en avez-vous pensé?
A très vite pour un nouvel article 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s