Angus & Julia Stone

Enivrez-vous avec Angus & Julia Stone

Bonjour à tous,

Bon, il m’aura fallu du temps pour rédiger cet article mais ce n’est pas tous les jours qu’Angus et Julia Stone se produisent sur scène ! Ma colloc ne vous dira d’ailleurs pas le contraire et je l’a remercie encore une fois pour ce concert et cette brillante idée !

Il est donc 17h30 lorsque nous partons direction la Halle Tony Garnier. Nous y allons volontairement tôt car en tant que fanatiques (enfin surtout ma colloc), il fallait s’assurer les meilleures places. Et pari tenu, c’est au pied de la scène que nous comtemplerons pendant plus de 3h un show incroyable. Car oui, après 30 min de file d’attente, nous intégrons déjà l’immense salle vide de la Halle Tony Garnier et nous dirigeons directement vers la scène qui sera notre terrain de jeu pour la soirée.
Les gens arrivent petit à petit, accompagnés pour la plupart de kebabs et de bières pour occuper les quelques heures qu’il nous reste à attendre. La salle est immense mais il est hors de question que nous quittions nos places (enfin, sutout ma colloc) pour visiter les lieux. C’est donc assis au milieu d’un parterre de groupies que nous passerons les 2 heures qui nous séparent du début du concert.

Ca y est, il est 20h pétante et c’est accompagné d’un guitariste et d’un batteur qu’Isaac Gracie, un grand blond aux cheveux décoiffés fait son entrée sur scène, pour la 1ère partie. Et il faut dire que la surprise est grande ! Agé d’à peine 22 ans, ce jeune londonien au look grunge n’a rien à envier des plus grands. Avec sa voix puissante et ses envolées lyriques, il nous interprète les titres de son dernier EP The Death of You and I.
Proposant des textes profonds et doté d’un charisme fou, il est fort probable que cet ancien choriste d’église fasse parler de lui dans les années qui viennent. On croit en toi Isaac !
En attendant son album prévu pour 2018, je vous invite à écouter ses titres All In My Mind et sa version accoustic de Terrified :

Mais revenons en à nos moutons ! Il est maintenant 21h et le moment tant attendu est enfin arrivé. Dans une salle où la pénombre s’est diffusée, plusieurs silhouettes prennnent place sur scène. Les hurlements commencent à retentir lorsque quelques notes de musique se mettent à raisonner. Non les gars, ce n’est pas Johnny Halliday et son orchestre mais bel et bien Angus et Julia Stone qui apparaissent devant nous, interprétant leur titre phare Beaudelaire, inspiré du poème Enivrez-vous de l’auteur du même nom. Julia rendra même un ultime hommage à l’écrivain plus tard dans la soirée en récitant en français ce poème qui semble lui être si cher. T’es la meilleure Julia !

Bref, le concert se déroule merveilleusement bien. Nos 2 australiens et leurs acolytes de tournée jouent tour à tour les morceaux de leur dernier album  Snow , sortie en 2017. Il aura fallu attendre 3 années après leur dernier disque éponyme pour que le duo détonant se reforme. Mais la magie opère toujours et l’esprit délicat et mélancolique de leurs compositions folk et aérienne demeure. Angus et Julia Stone restent fidèles à eux-mêmes: habillée d’une robe élégante et de bottines dorées pour elle, d’un jean déchiré et d’un chapeau posé sur un cheveu sauvage pour lui, chacun impose encore une fois son style, au service d’un duo complice et explosif.
Les titres Cellar Door, My House Your House ou encore mon préféré Chateau se succèdent avec talent et s’entremêlent avec d’anciennes chansons toutes aussi célèbres de leurs derniers albums telles que Heart Beats Slow ou Big Jet Plane. Le final sera quant à lui l’apothéose de 2h de concert, avec une interprétation de leur titre Snow, sous une pluie de confettis blanches. WTF !

Encore une fois Angus et Julia Stone ont réussi à nous montrer l’étendue de leurs talents. Auteurs, compositeurs, interprètes, musiciens, ils font partie de ces artistes complets dont le succès semble évident et mérité.
Car bien qu’ayant connu une ascension fulgurante suite à la sortie de leur deuxième album Down the Way en 2009 les poussant à se séparer face à ce succès soudain, les frère et sœur ont su rester intègres en additionnant leur savoir-faire et leur virtuosité respectives au profit de mélodies entêtantes, sophistiquées et très personnelles. Et ça, on aime !

Pour plus d’informations sur leur actualité, voici leurs réseaux sociaux:

Si vous ne les connaissez pas, foncez écouter leur dernier album « Snow ». Si vous les connaissez déjà, ce n’est pas grave, foncez quand même les écouter encore et encore !!

A très vite pour un nouvel article 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s